Par 1 assoc’ et des experts

Laissons Pousser ! est une association qui réunit toutes sortes de compétences.

À son origine, Hélène Binet et Emmanuelle Vibert

ont conçu le projet et le mettent en œuvre.

Hélène Binet a fait ses armes à la Frapna (Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature) où elle a animé pendant 4 ans le Festival international du film nature et environnement. Elle s’est ensuite investie dans les Parcs naturels régionaux. Depuis sept ans à Paris, elle est devenue journaliste spécialisée sur l’environnement et se consacre à la presse écrite (Quelle Santé, La Vie, etc.) et à l’édition. Elle sait aussi concevoir des expositions (sur la biodiversité pour le conseil régional d’Ile-de-France) et mener travaux et enquêtes pour les Parcs naturels régionaux

Emmanuelle Vibert a fait ses débuts en journalisme au milieu des années 90 sur les thèmes d’internet et de l’économie numérique alors en pleine effervescence. Depuis 2003, elle a pris un virage vert pour se consacrer à la consommation responsable et au développement durable. Elle écrit pour des magazines (Terra Eco, Quelle Santé, etc.) pour internet (www.mescoursespourlaplanète.com). Et elle est co-auteur de guides pratiques avec Hélène Binet.

Elles ont cosigné :
Le guide du shopping solidaire à Paris (éditions Autrement, 2005)
Le guide du shopping solidaire à Lyon et Grenoble (éditions Autrement, 2007)
Belle et bio (éditions Parigramme, 2007)
Boîte à idées de l’écocitoyen en Ile-de-France (éditions Dakota, 2007)
Etre consom’acteur (éditions Plume de carottes- Nature et Découvertes, 2007)
Paris bio (éditions Parigramme, 2008, nouvelle édition 2010)
Etre solidaire (éditions Plume de carottes - Nature et Découvertes, 2008)
100 réflexes bio (éditions Leduc.s, 2008)
Ma maison au naturel (éditions Plume de carottes - Nature et Découvertes, 2009)
Bien-être au naturel (éditions Plume de carottes - Nature et Découvertes, 2009)











Toutes deux roulent à vélo, font pousser des graines germées dans leur cuisine et ont eu envie de prolonger leurs écrits écolo par cette expérience collective et festive.

Natureparif

Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de-France, soutient le projet. Catherine Ribes, sa directrice adjointe explique pourquoi : « Nous soutenons Laissons Pousser ! pour toute une série de raisons.
1) Il est important de sensibiliser le public au thème de la biodiversité en ville.
2) L’idée de planter des fleurs sauvages permet d’insister sur la différence entre plantes sauvages et espèces horticoles.
3) Quand on met en place une gestion différenciée dans une ville, et qu’on supprime donc les pesticides, on voit des plantes sauvages revenir dans des endroits insolites, les pieds des arbres, en bas des murs, entre les pavés… Il est important de faire passer le message que ce ne sont pas des mauvaises herbes. C’est la nature qui reprend ses droits dans la ville. Et quand on voit s’épanouir des fleurs, comme celles contenues dans le sachet de graines de Laissons Pousser, lorsqu’ apparaît un coquelicot à côté d’une ortie, on comprend mieux la nécessité de faire de la place à toutes les espèces, même en ville.
4) Cette opération crée un lien entre les villes les plus urbaines d’Île-de-France. Ce lien sera d’ailleurs marqué symboliquement par une « promenade plantée », prévue entre Paris, Pantin et Aubervilliers, en suivant le canal de l’Ourcq. Les participants sèmeront des graines tout au long du chemin, reliant ces communes entre elles par du végétal. Laissons pousser ! permet aussi de créer un réseau entre toutes les petites associations des villes qui agissent pour verdir leur quartier et qui vont faire vivre ce projet. »

Le rôle de Natureparif
« Nous avons d’abord proposé l’opération à nos membres (qui se composent de 34 collectivités territoriales dont des Parcs Naturels Régionaux, des départements, des communes et agglomérations, ….). Par ailleurs nos experts scientifiques ont validé le projet. Ils ont choisi, après une étude approfondie, la liste des graines. Enfin, nous participons à la communication autour de cette opération et intervenons chaque fois qu’apparaît un besoin d’expertise scientifique. »

www.natureparif.fr

Le comité technique

Ces naturalistes sont les garants scientifiques du projet, ils ont notamment choisi les espèces du sachet :

Christophe Parisot, directeur de la Maison de l’environnement de Seine et Marne
Serge Gadoum, chargé de projet « pollinisateurs sauvages » OPIE Ile-de-France (Office pour les insectes et leur environnement)
Mathilde Renard, Chargée des programmes « Papillons & Jardin » et « Arbres & Forêt » à Noé Conservation
Grégoire Loïs, chargé d’études à Natureparif

Noé Conservation

La mission de cette ONG ? « Sauvegarder la biodiversité, par des programmes de conservation d’espèces menacées et de leurs milieux naturels, et en encourageant le changement de nos comportements en faveur de l’environnement. » Noé Conservation développe en partenariat avec Nova-Flore et l’OPIE (Office pour les insectes et leur environnement) un programme « Prairie fleurie & Pollinisateurs sauvages » à destination des collectivités locales, dans le prolongement de la campagne Laissons Pousser ! : chaque collectivité engagée plantera des fleurs sauvages à la place des gazons, sur des zones artificielles à l’abandon ou dans des espaces verts en gestion différenciée. Elles attireront ainsi abeilles, bourdons, syrphes et papillons, favoriseront la pollinisation et le bon fonctionnement des écosystèmes.
Noé Conservation a par ailleurs créé l’Observatoire des Papillons des Jardins, avec le Museum National d’Histoire Naturelle, qui invite chacun à regarder les papillons, à les identifier et à transmettre ses observations aux scientifiques du Museum. Ceux qui préfèrent les gastéropodes peuvent, eux aussi, faire avancer la recherche en participant à l’Opération Escargots, autre volet de cette démarche de science participative. Laissons Pousser ! vous invite d’ailleurs à devenir membres de ces Observatoires en comptant les papillons et les limaces qui viennent s’installer dans vos plantations. Rendez-vous pour cela dans la rubrique Racontez-nous.

www.noeconservation.org

Nova-Flore

Un fournisseur de graines expert en espèces sauvages urbaines ? Bien sûr que ça existe. Nova-Flore, qui fournit les graines de nos sachets, s’est lancée en 2003 pour promouvoir les prairies fleuries dans les collectivités, à une époque où les mélanges champêtres étaient très peu utilisés.
« Notre volonté, explique-t-on chez Nova Flore était de proposer une solution très économique pour apporter du fleurissement là où les services techniques n’avaient pas forcément les moyens humains et financiers d’intervenir : zones périurbaines, lotissements, cités, zones industrielles, ZAC… » Depuis, ils ont fignolé leur expertise en matière de fleurissement champêtre, végétalisation des bords de route ou mise au point de mélanges pour la lutte biologique intégrée. Pas de place au hasard : chaque nouveau mélange de graines créé est testé avant distribution sur un des trois sites d’expérimentation de plus de 4000 m² au siège de l’entreprise dans le Maine-et-Loire. Et ne sera validé qu’après une nouvelle batterie de tests dans trois des 77 plateformes d’essai régionales dont dispose Nova-Flore.

www.novaflore.com

nous écrire : contact@laissonspousser.fr - dossier de presse : télécharger en PDF - création graphique : collectif Au fond à gauche - Tous droits réservés pour les textes et les images
images de plantes fournies par NovaFlore et Wikipédia (GPL/CC-BY-SA) - motorisé par SPIP
2010 2011 2012 2013