Dans la région : Respirez, vous êtes à la gare Magenta

C’est une exclusivité mondiale, nous annonce-t-on ce jeudi 20 juin 2010 : le premier mur végétal dépolluant en espace clos vient d’être mis en place à la gare Magenta (Paris 10e). 70 m2 de verdure suspendue devrait donner un peu d’air frais à des milliers de voyageurs qui transitent chaque jour par cette gare RER. On connaissait les murs végétaux de Patrick Blanc, magnifiques tableaux de plantes, celui-ci fait beaucoup plus. Il joue un rôle actif de dépollution. Comment ? De part et d’autre du panneau, deux pompes captent l’air de la gare et l’envoient dans le mur. Là, les micro organismes présents dans les 30 centimètres d’un mélange de terre bien spécifique, avalent les particules polluantes et restituent un air débarrassé des composés organiques volatils, du monoxyde de carbone, bref de la plupart des cochonneries qui empoisonnent notre air intérieur. Les feuilles et les racines de la trentaine d’espèces choisies contribuent également à assainir l’atmosphère, mais dans de moindres proportions : le lierre engloutit le formaldéhyde et le xylène. La plante araignée se régale de toluène et de xylène...

Mur expérimental

Un état des lieux des polluants a été dressé cette année. Il sera reconduit l’an prochain à la même époque pour évaluer le pouvoir assainissant du panneau végétal conçu par l’entreprise lyonnaise Canevaflor. Les résultats ne seront peut-être pas époustouflants. Qu’importe. Le mur remplit déjà son office. Il apporte une touche de vert à une gare plutôt grise. Et ça, tout de suite, ça fait respirer mieux.

nous écrire : contact@laissonspousser.fr - dossier de presse : presse@laissonspousser.com - création graphique : collectif Au fond à gauche - Tous droits réservés pour les textes et les images
images de plantes fournies par NovaFlore et Wikipédia (GPL/CC-BY-SA) - motorisé par SPIP
2010 2011 2012 2013