Ailleurs dans le monde : Servez-vous, c’est gratuit !

Nourriture à partager - Incroyables comestibles

Fraises, courges, salades, haricots, tomates à la portée de tous gratuitement dans l’espace public. Le rêve ? Une utopie devenue réalité avec l’initiative Incroyables comestibles.

L’idée a fleuri en 2008 dans une ville britannique proche de Manchester. Victime de la désindustrialisation, Todmorden a remplacé les terres abandonnées par une multitude de potagers. Devant le commissariat, sur le gazon, dans les cours d’écoles et des hôpitaux, dans les jardins privés devenus publics : les bacs de plantation envahissent le bitume.

Potagers de la générosité

Les jardiniers volontaires bichonnent leur carré de légumes plantés dans la ville. Après quelques mois d’attente, le temps de la récolte venu, ils l’offrent aux quelque 14 000 habitants. Chacun peut alors se servir gratuitement, il n’y a qu’à se baisser. D’ailleurs, partout des messages invitent à la cueillette : « Nourriture à partager », « Servez vous, c’est gratuit ». Todmorden a ainsi atteint 83% d’autosuffisance alimentaire.

Cette pollinisation du territoire, dixit l’Outre-Manche, s’installe petit à petit en France à l’initiative des habitants à Fréland, Colroy la Roche, Saint Jean de Valériscle... Réjouissant, non ? Petit bémol, à ce jour aucune collectivité française ne s’est encore ralliée au mouvement. Pourtant, ce projet permet d’accéder à une nourriture locale, d’impliquer les enfants, de transmettre des savoir-faire et de dynamiser l’économie locale.

Quand l’idée traverse la Manche

A Nîmes, par exemple, l’expérience Incroyables comestibles a été mise en place en septembre 2011. Le projet a été semé entre deux tours de la ZUP dans le quartier populaire de Pissevin. Un potager de 250 m2 a été planté au milieu des barres d’immeubles et, plusieurs fois par semaine, des jeunes des environs viennent surveiller et s’occuper des fruits et légumes. L’après-midi, le mercredi ou encore après les cours, les collégiens et étudiants travaillent ensemble à faire vivre ce potager.

Pour participer à ce phénomène et développer cette initiative, n’hésitez pas à embarquer des personnes que vous connaissez, amis et famille, pour construire au fur et à mesure dans votre ville ou village une autonomie alimentaire locale.

Pour plus d’informations et pour suivre les étapes de la mise en place, le site internet d’Incroyables comestibles en France, c’est ici.

Et pour retrouver ce qui se fait partout dans le monde, c’est .

nous écrire : contact@laissonspousser.fr - dossier de presse : presse@laissonspousser.com - création graphique : collectif Au fond à gauche - Tous droits réservés pour les textes et les images
images de plantes fournies par NovaFlore et Wikipédia (GPL/CC-BY-SA) - motorisé par SPIP
2010 2011 2012 2013