Ailleurs dans le monde : Jardinage politique

Investir le moindre morceau de terre clandestinement pour faire pousser en ville ses pâquerettes et ses radis : voilà le combat mené par le réseau Guerilla Gardening.

Cette forme de jardinage politique qui sévit principalement dans les pays anglo-saxons, consiste à planter partout où c’est possible avec ou sans le consentement du propriétaire. Ses adeptes sortent leurs binettes la nuit, investissent pieds d’arbres et trottoirs et font pousser la biodiversité sur le pavé. Comme tout groupe de terroristes, les guerilla gardeners fabriquent leurs armes eux-mêmes dans la plus grande illégalité et inventivité : ballons de baudruche fourrés aux semences, pilules aux graines, grenades vertes…

Grâce à eux, Londres, Zurich, Toronto voient pousser sur leurs trottoirs tournesols, pois de senteurs, lavande. En France, le mouvement connaît ses premiers frémissements dans les grandes villes, comme Toulouse ou Paris.

http://guerrillagardening.org (en anglais)

À lire sur le sujet : La guérilla jardinière de Richard Reynolds.


Opération de guérilla gardening à Stockholm
nous écrire : contact@laissonspousser.fr - dossier de presse : presse@laissonspousser.com - création graphique : collectif Au fond à gauche - Tous droits réservés pour les textes et les images
images de plantes fournies par NovaFlore et Wikipédia (GPL/CC-BY-SA) - motorisé par SPIP
2010 2011 2012 2013