Chilly Mazarin : plus de biodiversité dans ma cité !

A Chilly Mazarin, l’Agenda 21 change chaque jour un peu plus la ville. Et ce sont les habitants qui en profitent. Des exemples qui font voir la vie en vert ?

Récompense fleurie

En juillet 2011, la Ville a reçu le "Trophée Fleur Verte 2011-2014". Il distingue les communes qui gèrent voirie et espaces verts de façon douce et respectueuse de l’environnement. A Chilly-Mazarin, depuis 2009, les 3 parcs les plus grands (le parc de l’Hôtel de Ville, celui des Champs Foux et le square Condorcet) ne reçoivent plus une goutte de produits phytosanitaires et la démarche s’étend progressivement aux voiries.

Compostage expérimental

Dans quelques années, le compostage devrait se généraliser partout sur Chilly-Mazarin. En attendant, la ville expérimente ce système spécial déchets organiques. Dix composteurs ont été offerts à deux poignées d’habitants volontaires pour tester grandeur nature ce recyclage naturel des restes de cuisine et des déchets verts pendant plusieurs mois. A l’issue de cette période, un bilan permettra de mesurer l’impact environnemental de leur action.

Accueillons les abeilles

En 2012, quatre ruches ont pris place dans le parc de l’Hôtel de Ville et, préservent ainsi la biodiversité. « Depuis quelques années, les populations d’abeilles ne cessent de diminuer en France, notamment à cause de l’utilisation des pesticides, de l’urbanisation grandissante ou encore du développement de la monoculture » explique Odette Alexandre, adjointe en charge du Développement durable. « Or les abeilles sont indispensables à la pollinisation des plantes à fleurs et à la survie de certaines espèces végétales et animales. Si nous avons décidé d’installer des ruches dans notre milieu urbain, c’est précisément pour apporter notre contribution à la protection de l’environnement ». Bzzz, bzzz, quelle bonne idée !

Et aussi...

JPEG - 73.1 ko
La ville végétalise ses toits.
JPEG - 99.7 ko
Les enfants sont initiés aux secrets de la biodiversité.
JPEG - 111.2 ko
Pour empêcher les mauvaises herbes de pousser sans se servir de produits chimiques, les agents de la ville ont recours au paillage.
nous écrire : contact@laissonspousser.fr - dossier de presse : presse@laissonspousser.com - création graphique : collectif Au fond à gauche - Tous droits réservés pour les textes et les images
images de plantes fournies par NovaFlore et Wikipédia (GPL/CC-BY-SA) - motorisé par SPIP
2010 2011 2012 2013