Gennevilliers : plus de biodiversité dans ma cité !

Il y a du monde au service des espaces verts de Gennevilliers : 41 personnes dont 34 jardiniers. Il faut bien toutes ces mains-là pour soigner tout en douceur les 70 hectares de verdure.

Espaces vraiment verts


4 parcs et squares, plus de 10 000 arbres sont gérés par les services municipaux qui, ces dernières années, ont modifié leurs pratiques quotidiennes. Terminée la gestion uniforme des espaces : désormais la ville adopte les règles de la gestion différenciée et raisonnée. Les jardiniers s’adaptent aux spécificités du milieu, à ses usages. Partout, la ville a supprimé l’utilisation de traitements chimiques, a mis en place des méthodes alternatives comme la lutte biologique et la lutte intégrée où les coccinelles remplacent les insecticides. Et puis, à Gennevilliers, on limite aussi les consommations d’eau et d’énergie.

Home d’oiseaux

Quels oiseaux volettent au-dessus de la ville ? Pour le savoir et adapter des pratiques de gestion favorables à l’accueil de la faune et de la flore sauvages, une étude écologique (dont un inventaire ornithologique) a été confiée à la Ligue de Protection des Oiseaux. Près de 250 nichoirs pour oiseaux ont été installés en 2011. Et pour que les mésanges se sentent à l’aise partout, les services municipaux plantent arbres et arbustes indigènes appréciés par la gent ailée et par les insectes.

Hérissons et papillons

En 2012, la ville de Gennevilliers poursuit ses actions pour restaurer et valoriser la nature en ville avec, entre autres, la mise en place d’abris à hérissons et d’hôtels à insectes. Est également au programme, la mise en place d’un Observatoire des Papillons des Jardins en partenariat avec Noé Conservation et le Muséum national d’Histoire naturelle.

nous écrire : contact@laissonspousser.fr - dossier de presse : presse@laissonspousser.com - création graphique : collectif Au fond à gauche - Tous droits réservés pour les textes et les images
images de plantes fournies par NovaFlore et Wikipédia (GPL/CC-BY-SA) - motorisé par SPIP
2010 2011 2012 2013